Stade Olympique Millavois Football : site officiel du club de foot de MILLAU - footeo

L’équipe réserve perd à domicile, malgré un match homérique

11 décembre 2018 - 19:07

SO Millau : 2 – Pareloup Ceor : 3 (mi-temps 0 à 1). Pour Millau Nathan Raynal (80e sp) et Younès Abrane (88e) Pour Ceor Pareloup (20e sp, 47e et 65e)

Samedi soir, l’équipe 2 du SOM Football a commencé la rencontre avec beaucoup de déchet technique, technique qui est pourtant la qualité première de cette équipe.

Pareloup, profitant de cette maladresse, ouvre la marque sur pénalty dont on se demande encore s’il est justifié ou pas. C’est ce que l’on appelle « l’expérience » ou « le métier »…
Puis, sur un contre des joueurs du Pays Ségali, le gardien millavois, hors de ses bases, fait faute sur un attaquant. L’arbitre tergiverse pour finalement lui donner carton rouge (28e).

A cet instant du match, Millau va devoir jouer pendant plus d’une heure à 10 joueurs.
C’est Hugo Bielsa, arrière latéral gauche, qui fait office de gardien de but et qui réalisera un excellent intérim durant toute la rencontre évitant le pire à son équipe.

Paradoxalement, depuis que les Millavois jouent à 10, ils sont de mieux en mieux et retrouvent leur football. La mi-temps est sifflée sur le score de 0 à 1 pour Pareloup Ceor.

La seconde période n’a débuté que depuis deux minutes, quand les locaux encaissent un deuxième but qui leur fait très mal… Néanmoins, les jeunes Millavois ne se démobilisent pas et sont au combat dans le bon sens du terme, contre des joueurs physiquement supérieurs.

L’écart au score est amplifié sur une erreur de défense des locaux à la 65e. On imagine que cette fois la messe est dite, surtout que l’homme en noir donne un second carton jaune à un joueur millavois qui doit quitter le terrain.

Livrant un match homérique à 9 joueurs contre 11, Millau continue de produire du jeu et va être récompensé de ses efforts sur pénalty transformé par Nathan Raynal (80e). Un autre but est l’œuvre de Younès Abrane qui vient tromper le gardien d’un magnifique tir croisé (88e).

Tout le monde croit à un retour au tableau d’affichage, car, théoriquement, avec tous les arrêts de jeu durant cette mi-temps, on se dit que l’arbitre va faire prolonger le match de 5 à 6 minutes… Que nenni, le maître du sifflet ne veut pas la moindre minute d’allongement du match… et pourtant, il y en a eu des pauses dans cette période ! Pareloup Ceor n’a pas usurpé la victoire. Bravo à eux… Celle-ci aurait pu être contestée si l’équipe millavoise avait joué au complet durant toute la rencontre…

Pour le SO Millau, il y a encore beaucoup de matches, au premier rang desquels le dernier de l’année 2018 la semaine prochaine… Un bon sportif doit accepter la défaite, et se remettre en question…

Prochaine rencontre de championnat : Ste Radegonde – SO Millau 2, samedi 15 décembre à 20h au Stade des Molières.

Commentaires